A- A+ Print Share

Dans le raffinage

La principale utilisation de l’hydrogène est l’élimination du soufre contenu dans les carburants, permettant d’améliorer la qualité de l’air.

Get Adobe Flash player

Les sources fossiles d’énergie, comme le pétrole, contiennent naturellement du soufre. La combustion de carburants soufrés produit des oxydes de soufre (SOx). Ces gaz irritants provoquent des problèmes respiratoires sérieux : ils déclenchent des crises d’asthme et causent des maladies respiratoires en particulier chez l’enfant. Ils contribuent aussi à la pollution atmosphérique : formation de brouillards au-dessus des villes, pluies acides… Par ailleurs, le soufre est nuisible au fonctionnement des pots d’échappement catalytiques.

L’hydrogène permet d’éliminer ce soufre lors du raffinage des carburants par un procédé de désulfuration ou adoucissement. L’hydrogène est introduit à haute température (plus de 350°C) et haute pression (60 bars) lors du raffinage. Il réagit avec le soufre contenu dans les molécules d’hydrocarbures pour former un nouveau composé : le sulfure d’hydrogène (H2S) qui est retiré.

Ce sulfure d’hydrogène peut ensuite réagir avec de l’oxygène pour donner du soufre, formant un composé jaune que l’on voit parfois dans les raffineries. Ce soufre est utilisé par la suite comme matière première dans l’industrie.

Le saviez-vous ?

Le soufre, qui entre naturellement dans la composition des combustibles fossiles, est à l’origine de l’odeur « d’œuf pourri » autour des puits de pétrole.

En savoir plus…

Sur l’hydrogène pour l’industrie

Restez en contact

Suivez-nous sur Twitter

Pour plus d'informations, contactez-nous :

Cliquez ici

Programme Horizon Energie Hydrogène

Le programme Horizon Hydrogène Energie a pour objectif de contribuer à faire émerger en France et en Europe une filière de l’énergie hydrogène durable et compétitive.

www.horizonhydrogeneenergie.com